La bonne façon de planter des arbres fruitiers

La bonne façon de planter des arbres fruitiers

Planter des arbres fruitiers dans votre jardin est préférable à admirer les cerises dans l'arbre du voisin. Nous avons compilé quelques-unes des règles importantes à suivre pour que votre arbre soit resplendissant. 


 
Le bon temps pour planter
Les arbres fruitiers peuvent être plantés entre l'automne et le printemps, bien que les espèces qui ont besoin de plus de chaleur (les abricotiers ou les pêchers) ne devraient pas être plantées avant la fin de l'hiver.
 
Préparer le jeune arbre
Les racines du jeune arbre devraient préférablement être mises dans l'eau toute une nuit pour compenser tout manque d'humidité. Les racines endommagées ou pourries doivent être coupées.
 
Préparer le sol
Premièrement, creuser un trou aussi profond que la longueur de la pelle d'environ 2 m2. Si le sol est dur et compressé, le trou doit être deux fois plus creux et la terre entassée au tour du trou de plantation. Ensuite, le sol au fond du trou doit être retourné.


Environ 200 g de fertilisant (nourriture de phosphate ou potasse de Thomas) doivent être incorporés au sol retourné ou excavé, avec du compost, du fumier ou de l'humus d'écorce. L'arbre doit être planté alors que le sol préparé est encore humide. Si nécessaire, il doit être couvert et humidifié jusqu'à la plantation de l'arbre.
 
Planter
Il est préférable de planter le jeune arbre avec l'aide d'une autre personne.
Creusez un trou, creux d'environ 40 à 50 cm, dans le sol préparé tel que décrit plus haut. Les racines doivent avoir suffisamment d'espace dans toutes les directions (ne pliez pas les racines). L'arbre ne doit pas être assis plus creux qu'il ne l'était à la pépinière. La greffe noueuse (si elle est visible) doit être à environ la largeur d'une main au-dessus du sol.


Un tuteur devrait être planté dans le sol afin de supporter le jeune arbre. Placez l'arbre bien droit et demandez à votre assistant de le tenir pendant que vous remplissez le trou. Secouez ou levez l'arbre délicatement de temps en temps afin de remplir les cavités entre les racines. Finalement, tapez le sol avec vos pieds et arrosez généreusement (même par temps mouillé!).


Si vous avez installé un tuteur (voir plus haut), l'arbre devrait y être attaché lâchement afin d'éviter la tension si l'arbre bouge légèrement.
 
Important : l'arrosage
Le jeune arbre doit être arrosé généreusement dans les jours et les semaines qui suivent. Couvrez le dessus du trou avec de la paille, des rognures de gazon, de l'écorce déchiquetée ou du paillis afin de prévenir le dessèchement. Assurez-vous, par contre, que le paillis ne touche pas le tronc, sinon l'arbre pourrait être infecté d'agents pathogènes.